Skip to content

Le scandale des « bénévoles » de l’EURO 2016

20 novembre 2015

La mise en perspective de l’éthique, notamment le désintéressement, propre à l’engagement bénévole et les investissements et profits générés par l’EURO 2016 révèle une confusion des genres dans le « Programme Volontaires de l’UEFA EURO 2016 » lancé au mois de mai 2015… mais une excellente opération financière pour les cadres du football français!

Le site associé au programme recrute des « bénévoles-volontaires » sans lesquels « l’organisation de l’UEFA EURO 2016 serait impossible », affirme Albert Gemmrich, président de l’Association Volontaires 2016, association dédiée créée pour l’occasion.

Le bénévolat est généralement perçu comme un don actif et gratuit de son temps au bénéfice d’une cause humaniste, désintéressée, relevant d’un intérêt général, d’un bien commun.

La référence au bénévolat et à ses valeurs donne à l’UEFA un commode vernis d’engagement social, à peu de frais. Son recrutement de bénévoles relèverait ainsi d’une action pour le bien commun. Comment refuser ?
Le blanchiment d’image est bienvenu en ces temps tumultueux pour les instances du football. Greenwashing, socialwashing… où le scandale s’arrêtera-t-il ?

Parallèlement à « bénévole« , le site de recrutement de l’UEFA utilise celui de « volontaire« . Comme le bénévole, le volontaire UEFA n’est pas rémunéré, ni ne reçoit de compensation (pas de place en gradin réservées pour les rencontres, par exemple).
Un volontaire peut bénéficier cependant de plusieurs statuts aujourd’hui en France. Les volontaires qui seront recrutés par l’UEFA ne bénéficieront pas, eux, d’un quelconque statut (cf. la FAQ : http://www.volontaires.euro2016.fr/fr#faq Rubrique Inscription – Recrutement).

Bénévole ? Volontaire ? Travailleur gratuit !

Les missions sur lesquelles seront mobilisés les bénévoles sont nombreuses, variées, et requièrent souvent une qualification certaine : «diffusion, développement durable (sic), technologies de l’information et de la communication, services techniques et infrastructures temporaires, activités logistiques, services aux spectateurs, accréditations, cérémonies, transport événementiel, billetterie, organisation des matches, hospitalité, services aux VIP, gestion des volontaires, zones des supporters, services aux médias et activités médias, activités marketing»…
Ainsi, des travailleurs apporteront une contribution gratuite dans tous les secteurs clé de la machine EURO 2016.

« La France (sic) a besoin de 6.500 bénévoles » déclarait à La Provence (13 juin 2015) une préposée à leur recrutement.
Eh bien, non ! La France n’a pas besoin de cela. Surtout en cet automne mortifère.

Plus de 2,5 millions d’euros économisés sur le dos des bénévoles

Sur le plan économique, on peut se livrer à un calcul de base à propos du travail gratuit apporté par les « bénévoles / volontaires » requis par l’UEFA.
Sur l’hypothèse de 2 jours de 8 heures de prestations rétribuées 1,5 fois le SMIC, ce travail peut être valorisé comme suit (9.61 €/h en 2015, ce qui est très largement sous-estimé pour certains jobs, notamment en technologies de l’information).

Salaires brut : 6500 x 2 x 8 x 1,5 x 9,61 = 1.499.160 €
Salaires brut & indemnités légales : 1.499.160 x 1,10 = 1.649.076 €
Salaires brut de brut (« coût employeur ») : 1.649.076 x 1,45 = 2.391.160 €

Ce montant ne tient pas compte des bénévoles/volontaires qui sont chargés du recrutement des « bénévoles de base » depuis plusieurs semaines déjà.

Coup-double, et chapeau l’équipe marketing ! L’UEFA lisse son image par emprunt à des valeurs unanimement reconnues comme altruistes et économise par là-même plus de 2.500.000 €.

Le spectacle, spectre pensé par Guy Debord, est à l’œuvre. La propagande avance masquée, parée de valeurs qui ne sont pas les siennes…

Bernard Beck
Président de Développement Solidaire

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :