Skip to content

Prix Pinocchio du développement durable 2011

21 novembre 2011

Comme tous les ans, les amis de la terre en partenariat avec le CRID  ont organisé le Prix Pinocchio du développement durable.

Ces éditions ont « pour but d’illustrer et de dénoncer les impacts négatifs de certaines entreprises françaises, en totale contradiction avec le concept de développement durable qu’elles utilisent abondamment ».

3 catégories d’actions sont représentées …. alors :

Dans la catégorie « Une pour tous, tout pour moi ! », qui récompense l’entreprise  ayant mené la politique la plus agressive en terme d’appropriation et de surexploitation des ressources naturelles, le lauréat est l’entreprise Tereos,  « groupe agro-industriel français spécialisé dans la transformation de la betterave, de la canne à sucre et des céréales. Par le biais de sa filiale brésilienne Guarani, Tereos détient 75 % du capital de la sucrerie Sena implantée au Mozambique et y  produit des agrocarburants.

Dans le cadre d’un accord entre l’Union européenne, le Brésil et le Mozambique [1], 4,8 millions d’hectares doivent être détournés de leur usage premier  – la culture de produits alimentaires destinés aux populations locales – afin de produire des agrocarburants pour les voitures d’Européens surnouris. Pour Anabella Lemos des Amis de la Terre Mozambique : « L’expansion des agrocarburants accapare des zones forestières et naturelles pour les transformer en monocultures énergétiques. Elle confisque des terres agricoles fertiles qui permettaient aux populations locales de produire leur nourriture ».

Le contrat passé avec le gouvernement du Mozambique valant jusqu’en 2023, offre ainsi 98 000 hectares exploitables à Tereos, pour cinquante ans renouvelables, et avec une possibilité d’extension de 15 000 hectares. Il prévoit également une réduction de 80 % de l’impôt sur le revenu et l’exemption de celui sur la distribution de dividendes. Dans ces conditions, on comprend mieux pourquoi Tereos soulignait dans un rapport de juin 2010 « l’encadrement législatif favorable » du Mozambique !

En 2010, 70 % de la population du Mozambique vivait au dessous du seuil de pauvreté et des émeutes de la faim y ont causé 13 morts et près de 300 blessés. Au même moment Tereos réalisait 194 millions d’€ de profit. »

voir les autres lauréats et les nominés de cette catégorie

Dans la catégorie « Plus vert que vert » :prix décerné à l’entreprise ayant mené la campagne de communication la plus abusive et trompeuse au regard de ses activités réelles.  Le lauréat est Vinci .

Rejeté depuis 40 ans par les riverains et citoyens, le projet de construction d’un nouvel aéroport pour l’agglomération nantaise sur les terres de Notre Dame des Landes reste l’un des chantiers prioritaires pour le géant français du BTP Vinci. La construction de l’aéroport et de ses infrastructures entrainerait le bétonnage de près de 2 000 hectares de terres agricoles fertiles et la destruction d’un bocage d’une qualité écologique exceptionnelle. Face à ces réalités, les promoteurs du projet tentent de justifier l’injustifiable.

Vinci propose ainsi dans son cahier des charges de créer un « observatoire agricole » qui aura pour mission l’élaboration « d’un document témoin sur l’histoire du site ». L’entreprise ne s’arrête pas là et garantit aux agriculteurs du coin qu’ils pourront vendre leurs produits dans « les restaurants et les boutiques de l’aérogare ». En prime, les voyageurs auront même droit à une « ferme de démonstration en face des parkings » et à un « parcours pédagogique imaginé par le concessionnaire ».

Comble du cynisme et de la récupération, Vinci propose de créer une AMAP, Association pour le maintien de l’agriculture paysanne pour « encourager l’agriculture durable en initiant la vente de paniers bio aux salariés de la plateforme ».

voir les autres lauréats et les nominés de cette catégorie

Et enfin dans la catégorie « Mains sales, poches pleines » : prix décerné à l’entreprise ayant mené la politique la plus aboutie en terme d’opacité et de lobbying, le lauréat est la société générale.

La Société Générale se situe au 4ème rang mondial des banques finançant le secteur nucléaire. La banque à « l’esprit d’équipe » est ainsi le coordinateur du consortium de banques privées à l’origine d’un financement de 1,1 milliard d’€ pour la construction du réacteur nucléaire Angra 3 sur la côte de l’Etat de Rio de Janeiro au Brésil.

En cas d’évacuation nécessaire, la route de secours la plus importante est souvent bloquée par des glissements de terrain et des éboulements, ce qui a été souligné à de nombreuses reprises par les collectivités locales proches du site. Sans succès. Ce réacteur de 1 350 MW serait situé à 130 km à l’ouest de Rio de Janeiro et à 220 km à l’est de Sao Paulo, les deux villes les plus importantes du Brésil. Les conséquences d’un accident majeur seraient donc dramatiques.

Basé sur un modèle de réacteur dépassé des années 70, Angra 3 reste loin de derniers standards du secteur. Des études sérieuses de 2009 concluent en plus que recourir aux énergies renouvelables au Brésil générerait plus vite une électricité moins chère.

La licence de la construction d’Angra 3, confiée au constructeur français Areva, viole les statuts de la Constitution brésilienne, qui spécifie bien que toute construction de réacteur nucléaire doit être approuvée par le Congrès, ce qui n’a jamais été le cas.

Pour aggraver son cas, la Société Générale est pressentie pour participer au financement de la construction de la centrale nucléaire de Jaitapur en Inde, également confiée à Areva. Le site est pourtant situé sur une zone à la limite de trois failles tectoniques, avec de potentiels tremblements de terre pouvant atteindre le niveau 7 sur l’échelle de Richter. Les multiples répressions des manifestations des communautés locales ont déjà fait un mort et de nombreuses arrestations arbitraires.

voir les autres lauréats et les nominés de cette catégorie

Merci encore aux amis de la terre pour la veille ainsi qu’au jury populaire….

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :