Skip to content

Emploi des seniors: tu bouges ou tu casques ?

18 novembre 2009

Les entreprises ont jusqu’à janvier 2010 pour signer avec leurs syndicats un accord «en faveur de l’emploi des seniors» ou, à défaut, si les négociations ont bien eu lieu mais ont échoué, pour définir elles-mêmes un «plan d’actions».

A défaut, elles se verront imposer au 1er janvier une pénalité de 1% de leur masse salariale. Les entreprises de 50 à 300 salariés peuvent toutefois se contenter d’être «couvertes» par un accord de branche (les plus petites ne sont pas concernées).

L’objectif  est connu depuis le printemps 2008  : contraindre les entreprises à graver un «objectif chiffré» de maintien dans l’emploi des salariés âgés de plus de 55 ans,  ou de recrutement de salariés de plus de 50 ans.

Quelles sont les mesures pronées par le gouvernement ?

1. Adopter une gestion active des âges dans les entreprises. Les entreprises doivent mieux intégrer les seniors dans leur gestion des ressources humaines, avec la mise en oeuvre d’accords de gestion des âges dans les entreprises et les branches.

En favorisant le  recrutement de salariés âgés, en anticipant les évolutions de carrière, en améliorerant les conditions de travail, en développant des compétences ,des qualifications et accès à la formation , en aménageant des fins de carrière et de la transition entre activité et retraites,en  transmettant  des savoirs et des compétences et en développant le tutorat.

2. Inciter au maintien dans l’activité au-delà de 60 ans, par la libération du cumul emploi retraite dès lors que le salarié peut partir avec une pension au taux plein, l’augmentation de la surcote et la suppression de la mise à la retraite d’office à 65 ans ;

3. Favoriser le retour vers l’emploi des seniors, par l’augmentation progressive de l’âge pour la dispense de recherche d’emploi et le renforcement du suivi des seniors par les services du pôle emploi.

Pour en savoir + allez directement à la source ICI

Mais attention,  car les bonnes intentions peuvent s’averer devenir un enfer…. En effet, les mesures visant à  protéger les + de 50ans, ce n’est pas la première fois que cela se tente.

En 1987, la contribution Delalande (nom du député RPR)  visait à taxer les entreprises qui licenciaient des salariés de plus de 50 ans. La contribution était équivalente à un montant compris entre un et douze mois de salaire brut. Initialement destinée à dissuader les entreprises de licencier les seniors, cette contribution a abouti à l’effet inverse : les entreprises licenciaient les salariés qu’elles n’étaient pas sûres de vouloir ou pouvoir garder quelques mois avant leur 50e année. Bref,  il est avéré aujourd’hui que la contribution Delalande a constitué un véritable frein à l’emploi et a participé à la mise à l’écart « des plus de 50 ans » qu’elle était censée protéger. La loi n° 2006-1770 du 30 décembre 2006 a finalement programmé la suppression de la contribution Delalande pour janvier 2008

Autre initiative lancée en août 2006, le CDD sénior visant à stimuler les embauches de seniors…là encore, le bilan est mitigé avec une incidence limitée.

Les seniors, une question  sociétale de fond et  un véritable casse tête (au sens propre et figuré)…

Les sorties de l’emploi sont telles dès 55 ans que le taux moyen d’emploi chute de 27 points en l’espace de trois ans (de 68.5 pour les individus de 56 ans à 41 pour ceux de 58)2, ce qui représente plus de 1.8 millions de personnes en dehors de l’emploi pour cette tranche d’âge en 2007.  Maintenir en situation d’emploi simplement 10% de ces personnes (soit180 000 employés), permettrait de rapporter approximativement 5 milliards d’euros chaque année aux caisses de l’Etat au travers des indemnités chômage économisées et des taxes perçues.(source EDHEC).

Donc, un des enjeu est économique… pour celui-ci on comprend bien la motivation du gouvernement…Par contre ceci ne résout rien sur le fond quant à la vision que la société française a vis à vis des seniors et on peut douter que des mesures contraignantes vont permettre de changer les mentalités.

Ce débat doit dépasser les frontières de l’entreprise, il concerne la société française dans son ensemble.

La problématique des seniors est également celle des jeunes, des femmes, des handicapés.., etc…. les enjeux  visent le corps social dans son ensemble et son éthique… modifier les rapports sociaux et les représentations qui y sont liées, c’est déjà s’engager dans une démarche de développement soutenable.

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. 19 novembre 2009 9:30

    Bonjour,
    Le site http://www.beboomer.com s’engage dans l’emploi des séniors et jeunes séniors depuis sa création.
    Beboomer.com est un réseau social pour les plus de 45 ans où les membres partagent leurs centres d’intérêts grâce à de nombreux moyens de communication (messagerie, chat, groupe, blog, magazine,…). Mais le site propose aussi une rubrique emploi totalement gratuite, pour les chercheurs d’emploi comme pour les entreprises. Le service emploi et le site en général ont été conçu spécialement pour cette tranche d’âge.
    Les membres beboomer peuvent créer et poster leur cv, créer facilement un cv vidéo et consulter les offres d’emplois.
    Que ce soit pour les chercheurs d’emploi ou pour les entreprises souhaitant engager des jeunes séniors ou des séniors, http://www.beboomer.com est le site répondant à leurs besoins.

  2. RIB permalink
    24 novembre 2009 5:09

    En dehors des problèmes financiers posés (manque de cotisations pour les caisses, difficulté pour le +50ans de faire tous projets ou d’assumer les difficultés de ses parents ou enfants) il
    est certain que l’Entreprise estime, en France, que le +45, 50ans est fini.

    Aussi, manque d’avenir, de formation, d’évolution, sont fortement ressentis par la personne
    concernée et si elle reste, avec seule issue la sortie, cela a une incidence sur son travail et
    sa personnalité. (à noter qu’Ingénieur, fortement diplômés ne change rien)

    En France, on NE VEUT PAS des +45.50ans car on est senior à 35 et vieillard, en Entreprise, à 50. Toutes les mesures ne serviront à rien tant qu’on ne considérera pas les choses différemment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :