Skip to content

RSE des PME… quand faut y’aller, faut y’aller!!!

5 novembre 2009
tags:

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) n’est pas l’apanage des multinationales; comme on dit ce n’est pas celles qui en parlent le plus qui en font le plus!!!

Pour rappel, la RSE, c’est l’application des principes du développement soutenable à l’échelle de l’entreprise. C’est une « intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et à leurs relations avec les parties prenantes ».  La notion de volontariat est importante dans la RSE, car il s’agit d’un engagement de la part de l’entreprise. L’entreprise agit en dehors de toute obligation, elle exprime une intention librement consentie.

Hier encore, la RSE était pour certains un formidable outil de communication qui s’avérait meilleur marché que n’importe quelle campagne de pub…. Ceci est de l’histoire ancienne; les entreprises qui continuent à intégrer la RSE dans le budget ou sous la coupe du service communication n’y ont rien compris. La RSE, c’est de la stratégie de développement.

La RSE est le résultat d’ un dialogue à mettre en place à l’intérieur de l’entreprise, une capacité d’écoute à développer afin de faire émerger un accord collectif  sur des règles de bonne gestion et d’éthique globale.

Si la démarche est souvent initiée par le dirigeant, la stratégie RSE doit être partagée, ce qui suppose la mobilisation des salariés afin qu’ils soient co-acteurs de la démarche.

Bien entendu, il faut être réaliste…. et relativiser même la notion de « gagnant-gagnant » que l’on entend un peu trop souvent pour décrire les résultats de la RSE. Car il est illusoire de vouloir penser que chacun pourrait trouver des solutions acceptables pour tous; cette vision nie les antagonismes et les conflits d’intérêts inhérents aux activités et personnalités humaines.

C’est pourquoi la RSE est une démarche  toujours singulière, qui est le reflet de valeurs partagées et vécues dans chaque entreprise. Les modes d’actions organisationnel et opérationnel résultants sont nécessairement le fruit d’un dialogue consensuel.

Les PME ont un rôle majeur à jouer dans la diffusion des enjeux sociétaux et dans les pratiques éthiques d’entrepreneuriat. Elles ont des avantages propres à leur taille, une plus  grande  flexibilité, et une plus grande interactivité. Etant davantage exposées aux contraintes environnementales,  sociales  et plus généralement sociétales,  elles doivent développer des capacités d’adaptation indispensables à leur survie. Ceci est sans compter les valeurs entrepreneuriales qu’elles sont sensées incarner et qui sont porteuses de sens collectif.  Leur place prépondérante dans le système productif en fait un acteur incontournable et une véritable force d’actions en devenir.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :