Skip to content

Copenhague : Leader ou loser… dis moi qui tu es, je te dirai ce que tu fais !

5 novembre 2009

greenpeaceA J-32 du sommet de Copenhague, Greenpeace fait le point entre les beaux discours  et les propositions que les 11 principaux dirigeants font au regard des enjeux environnementaux et climatiques de la planète.

Les onze dirigeants passés au crible par Greenpeace ont tous été évalués en fonction de leurs engagements et de leurs
ambitions sur cinq grandes thématiques, qui sont :
1/ les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre,
2/ les financements accordés aux pays en développement,
3/ les ambitions en termes de protection des forêts,
4/ la nature du cadre légal (juridiquement plus ou moins contraignant) prônée par chacun,
5/ la politique nationale et le leadership, c’est-à-dire l’ambition manifestée par chaque chef d’Etat (mesurée à l’aune des politiques climatiques effectivement menées dans son pays et par sa volonté de participer en personne au sommet de Copenhague).

Alors découvrez quels engagements concrets se cachent derrière leurs mots.

Pour la France et notre leader maximo, j’ai nommé Nicolas Sarkosy, « champion des beaux discours », concernant ses engagements – Greenpeace lui attribue une note très médiocre de 3,7/10 – même pas la moyenne.

« Le président français n’a pas concrétement chiffré l’aide que la France compte apporter aux pays en développement. Il se refuse à le faire avant les dernières heures de Copenhague, au risque de bloquer les négociations. Il défend une timide reduction de 50% de la déforestation ‘ici à 2020, alors qu’elle devrait avoir stoppé à cette date. En France, son obsession du nucléaire bloque le développement des économies d’energie et des renouvelables. »

Alors qui sont les leaders et qui sont les losers ?????

Et bien contre toute attente et contre les idées reçues : après le leader incontestable des îles de Tuvalu, Apisai Ielemia, qui sait de quoi il parle car Tuvalu est un archipèl composé de 9 attols situé dans le Pacifique Sud, près des îles Fidji, et sera la première nation au monde à disparaître à cause du réchauffement climatique et de la montée des eaux qui en découle, d’ici 50 ans…. les autres leaders sont l’Inde, la Chine et le Brésil…comme quoi !!!

Alors qui sont les plus gros losers ? on vous invite à le découvrir directement sur le site ICI

Pour que Copenhague ne soit pas une nouvelle tartufferie….

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :