Skip to content

La RSE et la question de la souffrance au travail

22 octobre 2009

Sujet d’actualité, la question de la souffrance au travail : un sujet également lié à la responsabilité sociale de l’entreprise.

Entre discours de l’entreprise, surtout les multinationales et la réalité vécue, en particulier par les collaborateurs, il peut y avoir un gap (sans jeu de mot).

Les entreprises communiquent sur leur engagement RSE et construisent ainsi leur propre image d’entreprise « citoyenne » sans forcément tenir compte des situations dégradées vécues par les salariés en interne ; situations induites par les règles de management, de gestion du personnel et amplifiées par une réalité sociale en crise.

Les objectifs de gain de productivité sont de plus en plus prégnants dans une concurrence mondiale galopante ou performance rime avec flexibilité, mobilité, évaluation, contrôle, individualisme, division des collectifs de travail. Une succession de souffrances organisationnelles et individuelles  pour lesquelles le salarié doit s’adapter et dans lesquelles il est souvent seul pour le faire.

L’individualisme comme leitmotiv d’une pseudo autonomie et soit disant liberté.

L’individualisme est d’autant plus présent que depuis quelques années on ne parle plus de performance collective, non !! mais de performance individuel, il faut que le salarié soit polyvalent,  sa performance se mesure c’est pourquoi il est évalué tous les ans, il a des objectifs individuels…. il est seul responsable de ses missions – mais attention responsable mais pas coupable diront les cyniques, en oubliant un peu vite les conséquences liés à ces modes de management.  C’est comme cela que la souffrance devient individualisée : recherche éperdue de l’estime de soi, découragement, ennui et fatigue.  Défaillance psychique d’une personnalité apparemment saine, soumise à un feu continu d’exigences professionnelles intériorisées comme des exigences personnelles.  Parfaite confusion!! mais surtout parfaite solitude le jour où une difficulté apparait : l’avoeu de faiblesse est une défaillance de votre capacité de ressource pour l’entreprise… c’est là que l’on comprend enfin le sens de la dénomination « ressources humaines ». L’Homme est  une ressource comme une autre, qu’il est nécessaire de gérer.

Les valeurs collectives, le sens du bien commun , tout ce qui fait le lien disparait pour laisser place à un simulacre de reconnaissance  et de liberté. C’est ainsi que certains prônent que « l’intelligence collective se conjugue au singulier »: pure abération et quel non sens !!

Les conséquences sociales sont à la mesure des conséquences humaines : dramatiques.

– « Alors quel est le lien avec la RSE ??? »

– Des pratiques sociales responsables et une volonté d’Ethique

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) est un concept qui désigne la volonté que les
entreprises ont à intégrer des préoccupations sociales et environnementales à leurs activités
commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes (Commission Européenne, 2001 ;
Igalens et Peretti, 2007). Autrement dit, la RSE peut être définie comme « consistant dans un
engagement des entreprises d’évoluer dans un cadre éthique pour participer au progrès
économique et contribuer à l’amélioration de la qualité de vie de leurs salariés, de
l’environnement local et de la société dans son ensemble » (World Business Council for
Sustainable Development, 19972) –

La RSE est donc pour l’entreprise un moyen de se questionner, d’interroger le collectif sur le sens, sur l’intérêt général, sur l’Ethique -n sur ce qui fonde toute organisation humaine responsable.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :