Skip to content

Quand plus de destructions = plus de PIB et donc + de croissance

16 octobre 2009

N’est-il pas absurde d’imaginer que des catastrophes telles l’Erika, l’amiante, les accidents de la route , la crise des carburants bref toutes les catastrophes auquelles nous sommes quotidiennement confrontées sont pour notre économie ou plutôt pour notre modèle économique, de véritables aubaines.

Difficile de comprendre que catastrophes riment avec croissance  et pourtant!!!!

certes il y a destruction mais il y a surtout apports de richesse  car toutes ces catastrophes génèrent des activités économiques exprimées en monnaie et contribuent donc à augmenterle PIB.

Au même moment le bénévolat et plus généralement les actions menées par la société civile et plus particulièrement celles engagées par les associations  plombent et font baisser le  PIB (bénévolat, subventions…).

Nous atteignons ici l’absurde, par lequel chacun est suceptible de reconnaitre une nécessité de changer de représentation.

C’est un enjeu majeur que de formaliser un nouveau modèle qui ne valorisent pas des activités destructrices dès lors qu’elles sont financièrement rentables .  Penser, expérimenter, Agir – reconnaitre l’intérêt général, et tenter un développement soutenable. Envisager la solidarité comme une richesse et non comme une faiblesse économique.

D’où la necessité de changer de point de vue !!!

Pour aller plus loin, lire le rapport de Patrick VIVERET, Reconsidérer la richesse : rapport final de la mission nouveaux-facteurs-richesse

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :